Les révélations de Joseph Snowden

Edward Joseph Snowden de son vrai nom est un informaticien américain, né le 21 juin 1983 à Elizabeth City (Caroline du Nord). Il s’agit d’un ex-employé de la Central Intelligence Agency (CIA) et de la National Security Agency (NSA). Il est accusé comme étant un espion qui a révélé plusieurs renseignements sur des programmes de surveillance de masse américains et britanniques.

L’histoire fait référence à une publication des renseignements sur ces agences de sécurité en juin 2013. En fait, Snowden a déclaré en public des informations top secrètes de ces agences de haute sécurité. Le pire, c’est qu’il l’a fait à travers deux médias américains tels que The Washington Post et The Guardian. Ces renseignements concernent la collecte des métadonnées des conversations téléphoniques sur le réseau de l’opérateur Verizon aux Etats-Unis ; les programmes de surveillance du gouvernement britannique, comme Optic Nerve, Tempora et Muscular ; les dispositifs d’écoute sur le net par des logiciels de surveillance du gouvernement américain (XKeyscore, PRISM, Bullrun et Boundless Informant). Le scandale d’écoute de ces services de renseignements, qui a porté atteinte à la vie privée, est révélé au grand jour. Snowden a même témoigné de l’installation d’un matériel d’espionnage de la planète par ces agences, et vous pouvez en apprendre plus sur le film éponyme.

Les documents offerts par Snowden a permis à Guardian et The Washington Post de publier des révélations sur le système de surveillance de l’Agence nationale de sécurité américaine et de décrocher le prix Pulitzer.

joseph-snowden

L’espionnage de la fuite

L’affaire concerne l’ampleur de la fuite de données de l’agence de renseignement américaine, un service de renom et qui utilise à peu près 40 000 employés et est en collaboration avec des dizaines de milliers de prestataires.

En décembre 2012, Snowden a fait appel, de manière anonyme, à Glenn Greenwald, un journaliste au Guardian et avocat américain, pour confier ses documents. Il en fait de même avec la documentariste Laura Poitras. En janvier, Snowden a entré en contact avec elle et lui a dit avoir en possession de détails importants à partager sur le service de renseignement britannique et américain. Tous les deux ont besoin de vérifier la fiabilité de ces informations confidentielles avant de les divulguer.

Durant une entrevue d’un officier de la NSA en 2013, la fuite des données a concerné plus de 1,7 millions de documents. Et lors de l’interception de Glenn Greenwald, on a pu découvrir qu’il dispose de 58 000 documents accumulés entre 2006 à 2013.

Suite à ces divulgations, le 22 juin 2013, le gouvernement américain a infligé à Edward Snowden de nombreux chefs d’accusation, tels que l’espionnage, le vol et l’usage illégal des biens de l’état. De ce fait, Edward Snowden s’est exilé à Hong Kong en juin 2013, puis s’est envolé à Moscou où il a passé 3 semaines d’errance à l’aéroport car le gouvernement américain a révoqué son passeport. Il a obtenu l’asile provisoire en Russie le 31 juillet 2013. Le 1er août 2014, il a réussi à avoir un droit de résidence durant 3 ans dans ce pays. Cependant, Snowden a affirmé qu’il n’a pas fait de mal.

Dans une moindre mesure, l’espionnage n’est pas seulement qu’une histoire de gouvernement malheureusement. Nos comptes sur les réseaux sociaux sont surveillés en permanence par de grandes instances, et même nos téléphones portables sont traçables très facilement. Même les particuliers peuvent devenir de véritable maître en matière d’espionnage avec l’apparition des logiciels espion. Ces derniers permettent d’obtenir toutes les données que le mobile contient. Apparemment il suffit juste d’installer un logiciel indétectable que l’on achète sur Internet. Il en existe plusieurs comme on peut le voir sur ce site.

Découverte voyage : Disney World Californie

Situé dans la ville d’Anaheim, en Californie, aux États-Unis, Disney World est un parc à thèmes de renom, connu officiellement par Disneyland Park. C’est le pays de merveille des enfants pour vivre directement la réalité du monde imaginaire de Disney.

Historique du Disney World

Inauguré le 17 juillet 1955, le parc d’aventure Disney California est le seul « royaume enchanté » conçu et vu par Walt Disney. Depuis son ouverture, il a plusieurs fois changé d’apparence mais le concept est toujours basé sur la vision du fondateur, Walter Elias « Walt » Disney que le parc d’attractions doit évoluer « tant qu’il resterait de l’imagination en ce monde ». A cela s’ajoutent les apports de l’avancée de la technologie pour présenter au public des attractions plus époustouflantes que magiques. Situé sur une superficie de 37 hectares, ce parc renferme plus d’une cinquantaine d’attractions, qui vous demandent pas mal d’heures pour les visiter. Le petit train à vapeur, dénommé le Disneyland Railroad, faisant le tour du parc par une voie ferrée périphérique, est très appréciable. Il peut s’arrêter sur les différents secteurs comme Main Street USA, New Orleans Square, Fantasyland-Toowntown ou encore Tomorrowland. Mais des diligences à l’ancienne, tirées par des chevaux peuvent aussi conduire les visiteurs de Main Street jusqu’au centre du parc. Mis à part tout cela, le même trajet peut être accessible avec un omnibus ou une voiture de pompiers.

Découvrir le monde de Disney

De nombreux parcs à thème se trouvent dans Disney World California. Ils ont été conçus par une équipe performante de Walt. Vous pouvez en savoir plus ici.

Main Street USA représente la ville américaine en plein essor au début du XXe siècle. C’est le point d’entrée du parc, montrant un esprit américain à travers de nombreuses structures comme des boutiques, des restaurants et des cafés.

L’Adventureland représente une version romancée des paysages tropicaux. Elle contient 4 grandes attractions telles que Tiki Room (un spectacle), la Croisière sur la Jungle, Indiana Jones Adventures et la maison dans les arbres de Tarzan.

Frontierland est une version mythifiée des villes du Far West. La montagne russe au thème de train de la mine : Big Thunder Mountain Railroad est l’amusement principal de cette zone. Mais le bateau à roues à aubes du Mississippi, Mark Twain Riverboat est digne d’être découvert aussi.

Fantasyland est une combinaison d’un carnaval médiéval, du style architectural Tudor et d’un village alpin. Ce monde se situe autour du château de la belle au bois dormant. Vous allez y découvrir différents personnages célèbres de Disney comme Blanche neige, Pinocchio, Dumbo, Peter Pan ou Alice… C’est le secteur le plus prisé des plus jeunes âges. Il est possible d’y faire divers parcours en train ou en bateau.

Tomorrowland est un secteur fondé sur une vision fantasque du futur et de la science-fiction, avec le rollercoaster « Space Mountain » et le very fun « Buzz l’Eclair » dans lequel les visiteurs sont armés de pistolets lasers.

Mickey’s ToonTown ou le domaine de Mickey et de Minnie, montrant leurs maisons, celle de Donald, de Goofy (Dingo) ou de Roger Rabitt.

disney-world-visite

La nouvelle machine à sous de Thunderkick : Birds on a wire

Je ne vous l’ai encore jamais dit, mais j’aime jouer aux machines a sous sur les casinos en ligne. Dans cette 16article, je vais vous présenter une machine a sous que j’aime beaucoup.

Des oiseaux sur des câbles à haute tension sont les symboles de la machine à sous Birds on a wire de Thunderkick, qui est disponible sur ce site.

La machine à sous Birds on a wire

L’arrière-plan de cette machine à sous est un paysage de campagne. L’écran de jeu est composé de câbles électriques avec un panneau électrique qui indique la puissance de multiplicateurs de gains. Sur ces câbles, divers oiseaux de couleurs vives et aux aspects peu communs sont « assis ».

Une ambiance décontractée et les airs latinos créent une belle ambiance sonore pour jouer et se décontracter.

Lors du lancement d’un spin, les oiseaux s’envolent et d’autres oiseaux arrivent pour essayer de former une combinaison gagnante. Les oiseaux sont électrocutés et laissent place à de nouveaux arrivants lors d’une combinaison payante est activée.

machine-a-sous-birds-on-a-wire-thunderkick-ierescuer.com

Les options de jeu de la machine à sous Birds on a wire

Dès qu’une combinaison offre un gain, les symboles disparaissent et font place à de nouveaux symboles, activant de nouvelles lignes qui peuvent potentiellement générées de nouveaux gains. Après qu’un gain soit payé, un multiplicateur progresse jusqu’à atteindre X5. Lors de tours gratuits, ces multiplicateurs de gains vont de X4 a X20 !

Un chat caché dans un carton symbolise un scatter qui peut permettre d’amorcer 10 free spins, dès que 3 (minimum) sont cumulés sur les rouleaux. Si un nouveau scatter apparaît, alors 2 tours gratuits sont lancés et peuvent atteindre jusqu’à 34 spins offerts.

Une fois que les free spins sont finis, l’Inwinity Spin s’active : un tour gratuit perpétuel qui cessera au moment d’un gain.

Un énorme oiseau noir symbolise le Wild qui peut se substituer à toutes les autres symboles, à l’exception des scatters.

Ce que je pense de la machine à sous Birds on a wire

La fonctionnalité lnwinity Spin est vraiment intéressante et montre la créativité du développeur Thunderkick. Le graphisme simple dépeint une atmosphère fraîche et un peu enfantine, mais dans le bon sens. Un agréable divertissement.

Mon avis sur la pauvreté dans le monde

Aujourd’hui, la notion de pauvreté est très importante tant d’un point de vue économique que sociale.

Comment peut-on délimiter la pauvreté ?

Selon la définition donnée par le conseil de l’Europe en 1984 était considéré comme pauvre des personnes dont les ressources matérielles, culturelles et sociales sont si faibles qu’elles sont exclues de la société dans laquelle elles vivent. C’est en effet une définition très large qui met l’accent sur plusieurs dimensions, la première c’est dans le fond, la référence à un niveau de vie minimum acceptable avec des approches plutôt objectives du genre si on dispose de tel bien et service, est-ce qu’on accède à de tel bien ou service ? Ou des dimensions plutôt subjectives : est-ce qu’on se sent bien dans la société où l’on est ? Comme deuxième élément qui est aussi important, c’est une notion relative, ce qui veut dire que l’appréhension de la pauvreté ne peut pas être complètement déconnectée de l’appréhension des inégalités en quelques sortes la pauvreté c’est l’expression ultime des inégalités des revenus ou des inégalités sociales. Et puis, le troisième élément qui est important, ce sont les multiples dimensions qui sont mentionnées par cette définition, les dimensions matérielles, sociales, culturelles pour appréhender la pauvreté.

Être pauvre, ce n’est pas simplement une question de revenu même si effectivement les revenus dans une société comme la nôtre sont importantes. Il y a aussi une définition d’Amartya Sen sur la pauvreté qui  met l’accent sur la notion de capacité, il ne faut pas simplement disposer de biens et services mais il faut pouvoir s’en servir, du coup c’est aussi la capacité, la liberté que l’individu a de choisir en quelques sortes le mode de vie qui lui est favorable entre différentes possibilités. Du coup dans cette perspective, la pauvreté ça renverrait à l’absence de capacité. Et donc, les personnes sont pauvres parce qu’elles n’ont pas la possibilité de choisir en quelques sortes leur mode de vie.

avis-pauvrete-dans-le-monde

Mon avis sur la pauvreté

Selon moi, la pauvreté est la conséquence d’un vol. Derrière chaque forme de pauvreté moderne, il y a l’usage de la force. C’est aussi l’incapacité des individus à satisfaire leurs besoins essentiels.

Que ce soit en Afrique Centrale, en Asie, ou en Amérique Latine, on oublie que derrière des décors paradisiaques que ces pays nous offrent, se cachent des scènes inimaginables de vie des hommes et des femmes tenaillés par la pauvreté qui est un phénomène à la vérité mondiale et qui selon les spécialistes serait paradoxalement en recul dans toutes les régions du monde depuis ces trente dernières années. Il n’y a pas de freins pour la misère, il existe de part et d’autre le monde, des tranches de vie aux parfums amères de la trame de la pauvreté que l’on peut retrouver en Afrique ou en Amérique, il y a des signes que la pauvreté tient sous sa nasse plusieurs personnes remettant au bout du jour l’exigence perpétuelle d’engager des voies pour la réduire.

Star Trek Discovery : synopsis et avis sur la série 2017

Star Trek Discovery réalisée par Bryan Fuller et Alex Kurtuzman, est la nouvelle série de Netflix.

Synopsis

Dans cette nouvelle série, de nouveaux personnages seront introduits dans le monde de Star Trek, dans le but de découvrir de nouveaux horizons, et faire de nouvelles rencontres, tout cela en prenant l’autonomie des thèmes actuels.

Mon avis

D’abord, à première vue, je n’ai franchement pas d’avis particulier sur la série vu qu’elle n’est pas encore sortie. Je sais seulement que la star, l’acteur principal de la série sera une actrice. Ce n’est autre que Sonequa Martin-Green , celle qui joue le rôle de Sasha dans la célèbre série des morts-vivants. Elle va interpréter le rôle du Lieutenant Commandant Rainsford. Pour ce qui est des autres acteurs, on a à l’affiche, Doug Jones, Michelle Yeoh, Anthony Rapp. Et paraît-il qu’un autre acteur gay sera inclus dans ce casting afin de bien diversifier les personnages. Franchement, je trouve bien l’idée que ce soit une femme qui tienne le rôle principal pour la deuxième fois. Tout comme Kate Mulgrew qui a joué dans Star Trek : Voyager, elle est la première femme à avoir eu le rôle principal dans les six séries de Star Trek, en plus, pour cette nouvelle série de Star Trek, l’héroïne occupera un poste plus important que la précédente. Pour ce qui est de l’intrigue de la série, je ne sais pas encore grand-chose à part qu’il y aura un évènement qui avait été déjà évoqué dans les épisodes précédentes. Il paraîtrait que dans la série, l’évènement se déroulera environ dix ans avant la mission de James T.Kirk dans la série originale qui est réalisée de 1966 jusqu’en 1969. Il y aurait aussi l’apparition de nouveaux aliens mais aussi des anciens aliens qui auront différent aspect. Le réalisateur a voulu innover en utilisant des effets spéciaux, en changeant carrément de style et de décors pour que la série ait plus de peps et d’un coup de jeune. Il a aussi décidé de ne pas introduire les personnages cultes de la série, son but est vraiment de mettre en avant de nouveaux personnages et faire apparaître la mère de Spock, qui se nomme Amanda Grayson. Pour ce qui est de la date de sortie de la série, elle sera prévue pour le mois de Mai 2017, en effet cette date a toujours été repoussée, elle sera diffusée dans plus de 188 pays.

star-treck-discovery-serie

Personnellement, je trouve que Bryan Fuller a vraiment eu une idée géniale de vouloir innover la série pour le mettre à jour, surtout du côté casting. Son choix de personnage est bien fait je trouve, et le fait qu’il ne veuille pas mettre les anciens personnages dans cette nouvelle série est aussi assez intéressant, je pense qu’il veut vraiment éviter les clichés mais bon, ce ne sont que des suppositions basées sur une déclaration que le réalisateur a fait dans la toile mais je ne sais pas réellement de ce qu’il en est. J’espère qu’elle ne nous décevra pas.

Briographie, carrière de l’artiste Edouard Baer

Edoaurd Baer est à la fois un acteur, réalisateur, scénariste et producteur français. Actuellement âgé de 50 ans, né le 1er décembre 1966, le public le connaît notamment à travers les émissions sur Radio Nova telles que la Grosse boule et paroles de femmes. C’était  dans les années 1990.

Sa biographie et sa carrière

Avant d’embrasser la carrière dans le cinéma, Edoaurd Baer est d’abord un comédien. Il a écrit et mis en scène des pièces de théâtres. A l’âge de 18 ans, il a fait ses inscriptions au cours Florent. Plus tard, il devient l’élève de l’actrice Isabelle Nanty. Aimant une vie de plaisirs, il parle de ses soirées mondaines dans les magazines « Femmes » et « Globe ». Il a rencontré Ariel Wizman au cours de ses soirées. Leur collaboration a vu le jour au début des années 90 dans l’animation de la Grosse boule sur Radio Nova. Leur style humoristique décalé a retenu l’attention de Alain de Geef, le directeur de Canal + à l’époque. La chaîne télé et Canal Jimmy les ont embauchés ensuite pour la présentation de « C’est pas les 20 euros ». La même année, Edoaurd Baer fait sa première apparition derrière les feux de projecteurs en 1994 avec la Folie douce. En 1996, les deux hommes ont animés chaque mois une émission de fiction appelée « A la rencontre du divers aspect du monde contemporain».

Edouard-Baer-biographie

Malgré la réussite de leurs coopération, ils décident de mener chacun son chemin. Edouard Baer continue sur Canal + avec l’émission « Centre de visionnage » où il libère à son penchant pour l’absurdité et à ses goûts de l’improvisation. En 1999, il joue l’amant de Sandrine Kiberlain, dans « Rien sur Robert ». Son premier film intitulé « La Bostella » apparaît la même année. Celui-ci n’est pas un succès. Sa maturité d’acteur atteint son apogée avec son tournage pour Claude Miller dans « Betty Fischer et autres histoires » en 2001. La même année, il retrouve également son goût pour le théâtre en jouant dans la pièce « Cravate Club », qui lui a fait décerner la nomination Molière de la révélation théâtrale. Il tourne ensuite dans « Dieu est grand, je suis toute petite » de Pascal Bailly et dans « Astérix et Obélix : mission Cléopâtre ». Il décroche le rôle principal dans la comédie le Bison grâce à son ancien professeur, Isabelle Nanty. Il a également joué dans la comédie « mensonges et trahisons » en 2004. L’année suivante, il réalise son deuxième film « Akoibon » qui est encore une fois  boudé par le public. Il partage l’affiche des « Brigades des tigres » avec Olivier Gourmet et Clovis Cornillac avant de remonter dans le temps avec « Molière » de Laurent Tirard. Des rôles plus graves s’ensuivent ensuite avec « Je pense à vous » et « la fille coupée en deux » et « J’ai toujours rêvé d’être un gangster » en 2008. L’année suivante, il joue dans les « Herbes folles » et « Le petit Nicolas ». L’année suivante, il joue dans « Les Barons » « Une exécution ordinaire » et « mon pote » suivis de « Poulet aux prunes ». En 2012, il tient encore le premier rôle dans la série « Astérix et Obélix : au service de sa majesté » et les « Invincibles » en 2013. Edoaurd Baer a joué dans une soixantaine de films. Il a une fille de 9 ans et est en couple avec Sandrine Kiberlain.

Présentation de Donald Trump

Ce personnage a surpris tellement de personnes. Il a réussi à devenir célèbre autour du monde, ou du moins encore plus qu’il ne l’était avant. Car oui, Trump et sa famille ont une longue histoire derrière eux, et je pense qu’il serait intéressant de découvrir celui qui fait autant parler de lui car tout le monde en parle mais finalement, beaucoup ne le connaissent pas tant que ça et le moins qu’on puisse dire c’est qu’il a toujours été hors du commun. Mais qui est vraiment Donald Trump ?

Sources de Donald Trump

Revenant un peu en arrière, Frederick Trump, grand-père de Donald, qui a fait fortune dans l’immobilier en construisant des hôtels, restaurants, maisons closes pendant la ruée vers l’or, il a tout revendu et investi dans l’immobilier à New York. Ainsi son fils Fred, le père de Donald a tout hérité de sa fortune et créa à 15 ans sa société immobilière avec l’aide de sa mère. Il a ainsi aussi beaucoup construit des résidences et bâtiments un peu partout à New York. Il était même l’un des plus grands agents immobiliers de la ville à l’époque. Et enfin, c’est en 1946 qu’il mit au monde le petit Donald qui rejoignit plu tard l’entreprise familiale dès ses 22 ans.

Parcours de Donald Trump avant d’être Président des États-Unis d’Amérique

Ainsi, Donald Trump n’est pas un self made man mais il est bel et bien né dans une certaine richesse, même s’il faut avouer qu’il a entrepris beaucoup de choses. En effet, en 1971, il dirige l’entreprise et décide d’entreprendre de plus gros projets avec une architecture attractive pour sortir du lot. Il a voulu investir dans Manhattan, un pari très risqué étant donné que la ville tombait en ruine à ce moment-là et devenait la capitale de la criminalité. Il s’est alors mis à racheter de vieux bâtiments afin de les rénover comme le Commodor Hotel qu’il a complètement transformé en 1977. En 1980, il a rénové le Wallman Rank, en 1983, il finit la construction du Trump Tower, un immense gratte-ciel situé sur la cinquième avenue, il s’agit jusqu’à maintenant de la 64ème tour la plus haute de Manhattan, elle est encore aujourd’hui l’une des plus prestigieuses et luxueuses de la ville.

donald-trump-presentation

Ainsi, on peut dire qu’il a eu un grand rôle dans la reconstruction de la ville de New York dans les années 80. Trump devient alors de plus en riche et populaire. Il rachète et rénove un immense manoir et il en profite pour acheter le plus gros yacht du monde à l’époque. En 1988, il rachète l’hôtel Plaza ainsi qu’un casino à Atlantis City et en 1989, il crée sa compagnie aérienne mais cela fut un échec. En effet, les années 90 furent difficiles pour la compagnie et beaucoup de problèmes financiers sont apparus après l’achat du casino. On parle même de faillite. Mais la revente de la compagnie aérienne, de son yacht et des millions de dollars. Parallèlement, il a présenté la télé-réalité The apprentice, en 11 ans l’émission lui a apporté 200 millions de dollars. Ila percé dans le monde du show business avec quelques apparitions dans des séries, des films, en créant une agence de mannequins, écrit des livres, créé sa marque de vêtements, de steak, de vodka, bouteille d’eau, des restaurants…A noter tout de même que la plupart de ces produits ont été une flope totale.

En claire, Donald Trump a tout de même une success story dont peuvent rêver nombreux américains et c’est ce qui fait sa popularité. Il a un égo surdimensionné, a extrêmement confiance en lui et veux toujours être le meilleur. Ce sont plus des qualités que de défauts, car c’est ce qui lui a permis d’en arriver là où il est aujourd’hui : Président des États-Unis d’Amérique malgré qu’il ne soit un homme politique.

En tout cas, en plus de cette mauvaise nouvelle, j’ai découvert le film Alerte a Malibu… Mais ou va le monde?

Zinedine zidane, presentation

Qui est Zinédine Zidane ?

Zinédine Yazid Zidane, footballeur international françaisà Marseille le 23 juin 1972. Entre 1988 et 2006, il tient le poste de milieu offensif dont il est marqué. En 2013 à 2014, il se convertit en tant qu’entraîneur adjoint au sein du Real Madrid après celle d’entraîneur de l’équipe Real Madrid Castilla jusqu’en 2016. L’équipe du Real Madrid, lui entraîne depuis le 4 janvier 2016. Cette année même, il est marqué l’un des entraîneurs de l’histoire à gagner la Ligue des champions après l’avoir gagnée comme joueur.

La popularité de Zinédine Zidane

Surnommé « Zizou », un des meilleurs footballeurs de l’histoire. La FIFA l’a nommé également le meilleur joueur européen des cinquante dernières années, et par l’UEFA en 2004. Il est l’un des 125 joueurs mondiaux encore résistants en 2004, dans un groupe conjoint de Pelé et de la FIFA. Il est distingué en tant que meilleur joueur mondial de l’année pour la FIFA, en 1998, 2000, et 2003, et remporte le ballon d’or en 1998. Il est par deux fois rangé second meilleur joueur de tous les temps par France Football. En 2011, l’UEFA désigne qu’il est le meilleur joueur de la Ligue des champions des vingt dernières années. Il est ainsi sélectionné 108 reprises et 25 fois capitaines de l’équipe de France, Zinédine Zidane s’illustre donc au niveau international.

zinedine_zidane_presentation

Il est connu par le numéro 10 des « bleus », il ne joue pas après la Coupe du monde 2006, dont il est nommé le meilleur joueur du Mondial. Le 9 juillet 2006, il joue son dernier match à l’occasion de la finale de la Coupe du monde opposant l’Italie à la France. Il s’y illustre de façon double en marquant son trente et unième but sous le maillot français par une panenka réussie, mais aussi par son exclusion sur carton rouge pour son coup de tête au thorax de Marco Materazzi. Après son rôle de joueur, Zidane commence la fonction d’entraîneur. Il pratique ce nouveau métier au Real Madrid, après sa formation en France.

La vie personnelle de zidane

Quand Zinédine Zidane a dix-sept ans, il rencontre une fille qui s’appelle Véronique Lentisco-Fernández au foyer des jeunes travailleurs à Cannes. Elle est d’origine espagnole, âgée de dix-huit ans. Après quelque temps, Véronique et Zinédine Zidane se marient le 28 mai 1994 au château du Haillan à Bordeaux où joue à l’époque le meneur de jeu. En 2013, Zinédine Zidane se présente, devant la cour d’appel de Paris, avec son avocat, où il poursuit l’humoriste Christophe Alévêque qui avait tenu des paroles injurieuses lors d’une interview détaillée au magazine SportMag, en janvier 2011. L’athlète est mécontent. Il a été relâché pendant la première instance, et l’humoriste est détenu en appel à 5 000 euros de dommages et intérêts pour insultes à l’encontre du champion du monde 98. Zidane réside maintenant à la capitale espagnole, dans le quartier résidentiel de Conde de Orgaz, où il obtient une propriété spacieuse. Malheureusement, Zinédine Zidane est attrapé de thalassémie bénigne, une maladie qui l’épuise petit à petit, c’est pour ça qu’il devrait se mettre à l’eSport.