biographie-edouard-baer

Briographie, carrière de l’artiste Edouard Baer

Briographie, carrière de l’artiste Edouard Baer

Edoaurd Baer est à la fois un acteur, réalisateur, scénariste et producteur français. Actuellement âgé de 50 ans, né le 1er décembre 1966, le public le connaît notamment à travers les émissions sur Radio Nova telles que la Grosse boule et paroles de femmes. C’était  dans les années 1990.

Sa biographie et sa carrière

Avant d’embrasser la carrière dans le cinéma, Edoaurd Baer est d’abord un comédien. Il a écrit et mis en scène des pièces de théâtres. A l’âge de 18 ans, il a fait ses inscriptions au cours Florent. Plus tard, il devient l’élève de l’actrice Isabelle Nanty. Aimant une vie de plaisirs, il parle de ses soirées mondaines dans les magazines « Femmes » et « Globe ». Il a rencontré Ariel Wizman au cours de ses soirées. Leur collaboration a vu le jour au début des années 90 dans l’animation de la Grosse boule sur Radio Nova. Leur style humoristique décalé a retenu l’attention de Alain de Geef, le directeur de Canal + à l’époque. La chaîne télé et Canal Jimmy les ont embauchés ensuite pour la présentation de « C’est pas les 20 euros ». La même année, Edoaurd Baer fait sa première apparition derrière les feux de projecteurs en 1994 avec la Folie douce. En 1996, les deux hommes ont animés chaque mois une émission de fiction appelée « A la rencontre du divers aspect du monde contemporain».

Edouard-Baer-biographie

Malgré la réussite de leurs coopération, ils décident de mener chacun son chemin. Edouard Baer continue sur Canal + avec l’émission « Centre de visionnage » où il libère à son penchant pour l’absurdité et à ses goûts de l’improvisation. En 1999, il joue l’amant de Sandrine Kiberlain, dans « Rien sur Robert ». Son premier film intitulé « La Bostella » apparaît la même année. Celui-ci n’est pas un succès. Sa maturité d’acteur atteint son apogée avec son tournage pour Claude Miller dans « Betty Fischer et autres histoires » en 2001. La même année, il retrouve également son goût pour le théâtre en jouant dans la pièce « Cravate Club », qui lui a fait décerner la nomination Molière de la révélation théâtrale. Il tourne ensuite dans « Dieu est grand, je suis toute petite » de Pascal Bailly et dans « Astérix et Obélix : mission Cléopâtre ». Il décroche le rôle principal dans la comédie le Bison grâce à son ancien professeur, Isabelle Nanty. Il a également joué dans la comédie « mensonges et trahisons » en 2004. L’année suivante, il réalise son deuxième film « Akoibon » qui est encore une fois  boudé par le public. Il partage l’affiche des « Brigades des tigres » avec Olivier Gourmet et Clovis Cornillac avant de remonter dans le temps avec « Molière » de Laurent Tirard. Des rôles plus graves s’ensuivent ensuite avec « Je pense à vous » et « la fille coupée en deux » et « J’ai toujours rêvé d’être un gangster » en 2008. L’année suivante, il joue dans les « Herbes folles » et « Le petit Nicolas ». L’année suivante, il joue dans « Les Barons » « Une exécution ordinaire » et « mon pote » suivis de « Poulet aux prunes ». En 2012, il tient encore le premier rôle dans la série « Astérix et Obélix : au service de sa majesté » et les « Invincibles » en 2013. Edoaurd Baer a joué dans une soixantaine de films. Il a une fille de 9 ans et est en couple avec Sandrine Kiberlain.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.