chine-terrasse-hani

Visite : Rizières en terrasses des Hani de Honghe, Chine

Visite : Rizières en terrasses des Hani de Honghe, Chine

La Chine est vraiment un grand pays très riche en attrait touristique. Parmi les éléments les plus captivants, il y a les rizières en terrasses des Hani de Honghe.

Présentation de cette beauté agricole en Chine

En effet, les Rizières en terrasse des Hani de Honghe forment le système Hani pour la culture du riz en terrasses. Ce site se trouve dans la Préfecture autonome hani et yi de Honghe, Xian de Yuanyang, Yunnan, s’étendant sur une vaste superficie au sud de la rivière Rouge en Chine. Celui d’Yuanyang est le plus important, avec plus de 11300 ha de rizières en terrasse. Les montagnes dominent dans cette région et les minorités Hani les exploitent pour cultiver le riz. Les terrasses disposent d’une pente de 15 à 75 degrés, et une rizière peut ainsi posséder 3000 terrasses.

Ce concept des terrasses est apparu depuis environ 1 200 ans. Et en 2013, les rizières en terrasse des Hani de Honghe ont été classées comme Site du Patrimoine Mondial.

Quatre grands sites touristiques sont disponibles dans la région dont Duoyi Tree, Bada, Tiger Mouth et Jingkou.

Les terrasses offrent des points de vue diversifiés en fonction de la saison. Durant la saison de pluie, notamment de novembre à mars, l’eau envahit les terrasses. Sous l’effet des rayons solaires, les reflets offrent une teinte tout à fait magique. D’avril à septembre, les rizières sont inondées de verdure. Lorsque le riz arrive à maturité vers la fin de septembre et au début d’octobre, les champs sont devenus jaunes.

Rizieres-en-terrasses-Hani-Honghe-Chine

Comment profiter d’une bonne visite de ces étages de rizières ?

Dans les années 80, les Rizières en terrasse de Yuanyang ont commencé à attirer les touristes et les experts du monde.

Pour bénéficier d’une vue surprenante, il est préférable de visionner le lever du soleil à Duoyi Tree et de contempler le coucher du soleil à Tiger Mouth. Le site pittoresque de Bada procure des mers de nuages. Il s’agit d’un véritable art de la terre. Vu de loin, les montagnes semblent être sculptées par des vrais artistes qui ne sont autres que les minorités Hani.

Le plus étonnant dans ce concept, ce style de rizières en terrasse d’adapte parfaitement aux difficultés et aux aléas de l’environnement de hautes montagnes et de vallées étroites traversées de ravines. C’en est de même avec un climat subtropical disposant des précipitations extrêmement élevées (autour de 1 400 mm). Sur les flancs des montagnes, le peuple Hani a fait une forêt dense permettant d’alimenter en eau l’irrigation mais également d’approvisionner en bois de construction ou de chauffe. Quatre-vingt-deux hameaux au style traditionnel abritant chacun de 50 à 100 foyers se trouvent au-dessus des terrasses. Le paysage sera très impressionnant avec un mélange de rizières en terrasse, de forêts, du système de distribution d’eau, et des habitations environnantes.

Ce merveilleux site fait partie des sites protégés par la loi, en priorité par l’État, classé par le Conseil des affaires d’État chinois. En 2008, il a été classé comme étant le site historique protégé par le gouvernement populaire du comté de Yuanyang.

 

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.